Protection & Sécurité – Sécurisation Périmétrique

Chaque niveau de protection implique la mise en œuvre de différents équipements afin de répondre au besoin.

-Niveau 1 :

-Clôture simple

-Niveau 2 :

Simple ou double clôture

Equipements de protection complémentaires (glissières de sécurité, gabion, éclairage à détection de présence…)

Détection de l’intrusion (amont ou aval de la clôture)

Système de détection visible

Système de détection enterré

Système de vidéo surveillance pour levée de doute

-Niveau 3

Suivi de l’intrusion

Système de vidéo surveillance

Drone autonome

 

 

DETECTION INTRUSION

Il existe plusieurs systèmes de détection intrusion mais chaque site doit faire l’objet d’une analyse précise, notamment de son environnement, pour opter pour la solution la mieux adaptée.

-Caméra thermique avec une analyse d’image

Cette technologie a pour avantage d’offrir une solution tout temps et de s’adapter à tous les environnements.

Inconvénient : le capteur doit être fixé sur un support solide pour éviter les fausses alarmes

 

-Radar et barrière hyperfréquence

Une barrière hyperfréquence est composée d’un émetteur et d’un récepteur d’onde radio. L’émission crée un lobe entre les deux équipements. Lorsqu’un intrus pénètre dans la zone couverte, une partie des ondes radios est absorbée et le lobe est modifié.

-Avantage : une capacité de détection volumétrique.

-Inconvénient : la nécessité de disposer d’un espace libre minimum de 2m de large entre l’émetteur et le récepteur. Le système est sensible à la pluie.

 

-Barrières Infrarouge

Elles sont constituées de deux émetteurs en vis-à-vis. Le système est en mesure de détecter la rupture du faisceau sur une distance de 500m.

Ce type de dispositif est particulièrement adapté pour surveiller une clôture rectiligne sur un terrain sans pente.

Avantage : Il est possible de régler la détection par faisceau pour localiser la personne sur la section surveillée.

Inconvénient : le système est sensible au brouillard. Le terrain doit être plat et maintenu sans végétation.

 

-Détecteur laser

Il permet de créer une barrière laser à l’aide d’une tête rotative émettant un laser. Celui-ci permet de calculer pour chaque position la distance entre le capteur et le sol. Cette technologie permet de couvrir une distance de 80 mètres.

Avantages : le taux de fausses alarmes est réduit dès lors que le sol est adapté en conséquence (pas de végétation)

Inconvénient : le capteur est situé au milieu de la zone à couvrir. En outre, le système est sensible aux brouillards et à la pluie.

 

-Tube à pression ou fibre optique enterrés

Une traversée de la zone sensible crée un déséquilibre de la pression (ou du signal optique).

Avantage : Systèmes enterrés qui nécessitent peu d’entretien.

Inconvénient : Neutralisation de la bande détectrice pour éviter les déclenchements intempestifs

 

-Système de détection sur clôture

Il existe plusieurs systèmes à installer sur clôture

Fibre optique détectrice

Bavolets détecteurs et/ou clôture

Câble à chocs

Clôture détectrice en complément de la clôture « standard »

Avantages : L’emprise de la détection se limite à la clôture

Inconvénient : La clôture existante doit pouvoir supporter l’ajout de nouveau matériel tout en garantissant la solidité requise pour éviter les fausses alarmes.